Prendre le large… en Riva

Publié le 17 août 2011 par Jenny. Un Commentaire

Si vous vous attendez à voir ici des photos des mastodontes amarrés face au Sénéquier, vous allez être déçus.
Non, aujourd’hui j’ai eu envie de vous parler des Rolls des Mers, j’ai nommé les Riva.

Ces petits bijoux, reconnaissables entre tous grâce à leur coque en acajou, sont aujourd’hui encore le symbole du luxe bourgeois (en opposition au luxe tapageur, si présent à Saint Tropez, et cher à Puff Daddy, pour ne citer que lui).

Les designers de la maison s’inspirent de l’esthétique des voitures de luxe pour créer ces bolides des mers, qui sont fabriqués avec les meilleurs bois du monde, acheminés depuis la Côte d’Ivoire ou le Honduras.
Chaque bateau nécessite pas moins de 24 couches de vernis!

Moins ostentatoires que les yachts qu’ils côtoient quelques mètres plus loin sur le Quai Jean Jaurès, les Riva n’en restent pas moins des unités inaccessibles pour la plupart d’entre nous.

Pour certains, ils restent encore le symbole de la dolce vita, et d’un certain art de vivre, celui d’une époque où les stars qui accostaient à Saint Tropez où à Pampelonne pour un déjeuner en toute simplicité n’étaient pas des pseudos VIP, célébrités kleenex oubliées aussi vite qu’elle sont apparues, celui où déguster une bonne bouillabaisse sur le Port ne nécessitait pas de dépenser un SMIC…

Au moins, ça ne coûte rien de rêver…

Partagez cet article

Un commentaire pour “Prendre le large… en Riva”

  1. Posté par 100pour100soie le

    En tout cas, c'est très classe ! je pense qu'un weekend là-dessus, ça doit être assez sympathique ...